ARTICLES AVEC LE TAG : "sexo-analyse"



Sexualité sacrée  · 11. novembre 2018
Aujourd'hui j'aborde la sexualité anale. Un sujet qui, je le sais, va probablement provoquer des réactions assez polarisées, cette pratique sexuelle est encore pour beaucoup d'entre nous, relativement taboue ! Entre autre parce qu'elle implique d'être intime avec une zone de notre anatomie considérée comme "sale" et éduquée pour "la retenue" (La sexualité elle, invitant le lâcher prise...)

Séances en Ligne  · 26. avril 2018
Vous habitez en Province ou bien vous êtes souvent en déplacement ? Votre emploi du temps est chargé ? Aussi, la psychothérapie en ligne vous offre une flexibilité dans les horaires de prise de rendez-vous...

Sexualité sacrée  · 14. avril 2018
Les prêtres patriarcaux juifs et leurs femmes s'opposaient de plus en plus ouvertement à l'adoration de la Mère divine, la Shékinah sacrée. En jouant le rôle d'intermédiaires entre le chercheur et Dieu, les prêtres cherchaient à régir la capacité inhérente des individus d'avoir une connaissance directe de Dieu à l'intérieur d'eux-mêmes.

Sexualité sacrée  · 14. avril 2018
" Les Amérindiens ont toujours observé la nature; c'est leur livre de la vie... Ils n'ont pas seulement observé les cycles naturels; ils ont toujours compris que c'est le mélange des énergies mâles et femelles qui crée la vie. Ils considèrent le sexe comme une partie naturelle de la vie. Beaucoup de cultures amérindiennes, en fait, considèrent que faire l'amour, c'est partager l'énergie ou fusionner l'énergie.

Sexualité sacrée  · 14. avril 2018
Le vécu extatique d'une relation sexuelle conduit les amants au-delà de leur condition humaine ordinaire. Elle les emmène dans d'autres dimensions - au septième ciel. Dans ce cas, il ne s'agit plus d'une fuite de soi-même ou d'une compensation, mais d'un véritable bourgeonnement et d'une floraison de nos richesses intérieures. Accéder au divin qui est en soi est le sens le plus élevé de la sexualité.

Sexualité sacrée  · 14. avril 2018
L'orgasme met en circulation un flot important d'énergie qui stimule les différentes parties du corps et pas seulement la zone pelvienne. Il réagit par des manifestations spontanées variées qu'il est bénéfique d'accueillir: spasmes, tremblements, émotions, rires, pleurs, sons vocaux, cris, etc. Les pleurs, qui intriguent et parfois choquent certains et certaines, n'indiquent en aucune façon un chagrin ou un drame, mais au contraire une libération intense d'énergie de vie. Honorez-les .

Sexualité sacrée  · 14. avril 2018
Voici quelques suggestions pratiques pour vous guider dans une sexualité épanouie. J'insiste sur le fait qu'il ne s'agit pas de règles à suivre, mais de suggestions pour sortir de comportements tout faits. Ce sont des propositions pour élargir le champ de votre expérience et découvrir de nouvelles facettes de vous-même. En faire des règles serait retomber dans un nouveau schéma.

Sexualité sacrée  · 14. avril 2018
L'exemple précédent de la honte nous a familiarisés avec le fait que certains traits négatifs inscrits dans notre inconscient viennent s'interposer de façon inattendue et intempestive dans notre vision et notre pratique de la sexualité. La relation sexuelle peut mettre à jour des accumulations émotionnelles et des préjugés qui l'empêchent de se développer librement, obscurcissant sa fonction originelle. Par exemple on peut rencontrer: perte de sens, incapacité à s'abandonner, culpabilité ...

Sexualité sacrée  · 23. mars 2018
Pour certains d'entre nous, la vie semble n'avoir aucun sens. Le monde environnant est froid, dur et impitoyable. Nous avons été conditionnés à l'idée qu'il faut lutter pour obtenir de la considération et de quoi subsister. Chacun se trouve donc seul face à lui-même. Ceux qui abordent le monde avec ce regard sont tentés de s'engouffrer dans la sexualité comme dans un refuge contre la solitude et le désarroi, dans l'espoir d'y trouver une niche de chaleur humaine.

Sexualité sacrée  · 23. mars 2018
" Notre comportement sexuel est fortement influencé par ce qui nous a été inconsciemment suggéré par notre environnement depuis notre enfance: parents, frères et sœurs, copains, copines, enseignants, journaux, films, télé, radio, images publicitaires, et plus récemment internet. Même si l'attitude de nos parents a été de ne pas vouloir aborder le sujet, ils nous ont de toute façon transmis une attitude vis-à-vis du sexe par leur positionnement. "

Afficher plus